Le myriophylle a épi nous menace. Lavons les embarcations!

Le myriophylle à épis  est une plante exotique d’origine asiatique, très très envahissante qui n’a pas de prédateurs ici. On en trouve dans pas moins de 40 lacs des Laurentides. Heureusement, il ne touche encore aucun lac d’Argenteuil. C’est une plante dont il est presque impossible de se débarrasser.

Nos lacs sont en santé grâce au bon comportement des riverains.

J’ai déjà écrit à propos de cette plante envahissante mais je récidive car, aujourd’hui, le myriophylle a épi est devenu notre principale menace.

Il faut donc tout mettre en œuvre pour s’assurer qu’on n’en retrouve jamais dons nos lacs.

L’outil de prévention par excllence, c’est le lavage des embarcations. Surtout celles qui viennent de l’extérieur.

Lavez donc les embarcations telles que  le canot,  le kayak, la planche et aussi les avirons, agrès de pêche et moteurs chaque fois qu’elles sont utilisées en dehors de votre lac.  Cette règle s’applique encore plus aux embarcations de vos familles, amis, invités et, surtout, les locataires…

Rappelez-vous ces quatre étapes: inspection – drainage – lavage – séchage.

L’inspection est l’étape la plus importante. On peut facilement déceler les intrus à l’œil nu. Le drainage de l’embarcation est aussi important car on peut y trouve de l’eau porteuse d’espèces envahissantes. Un bon lavage avec un peu d’eau de Javel, suivi d’un séchage au soleil de quelques jours, complètent l’opération.

Il va de soi que cette opération doit se faire à bonne distance du lac.

 

Pour en savoir plus, lisez ce Guide. guide_myriophylle_fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.