Les milieux humides de Dunany: localisez-les sur la carte de votre lac.

J’ai reçu récemment la dernière Infolettre d’Abrinord, l’organisme chargé de la gestion du bassin versant de la rivière du Nord. On m’a aussi demandé de participer à un sondage – ce que j’ai fait –  en répondant à un long questionnaire concernant notre degré de sensibilisation face aux enjeux liés à la gestion de l’eau et, plus particulièrement, des milieux humides.

Je me suis dit qu’il s’agissait là d’une bonne occasion pour partager avec vous des informations précises sur les mieux humides sis dans notre communauté.

Les cartes de nos milieux humides, qui accompagnent ce texte, ne sont que de petite section de la grande carte* des milieux humides des Laurentides réalisée par Canards Illimités avec la collaboration d’Abrinord. Canards Illimités est un organisme sans but lucratif nord américain voué à la conservation des milieux humides et des habitats qui s’y rattachent.

Comme vous le constaterez en consultant la légende, il y en a de différents types. Les sections en bleu pâle indiquent les eaux peu profondes.

 

 

Les milieux humides jouent un rôle fondamental dans notre écosystème.

  • Ils agissent comme des filtres et des éponges.
  • Ils aident à maintenir une haute qualité de l’eau dans nos lacs en filtrant les sédiments et les produits chimiques tout en fournissant une eau de qualité à la nappe phréatique.
  • Ils absorbent l’eau générée lors de pluies abondantes réduisant ainsi les risques d’inondations et approvisionnent nos plans d’eau en périodes de sécheresse.
  • Ce sont aussi des lieux de grande biodiversité qui abritent un nombre considérable d’animaux  qui ne survivraient pas sans eux.

C’est pourquoi les milieux humides sont protégés par une loi. En 2017, l’Assemblée Nationale du  Québec a adopté à l’unanimité une loi phare qui enchâsse le principe d’aucune perte de milieux humides ni des cours d’eaux environnants. Sa mise en œuvre a débuté et le gouvernement a confié aux  organismes de bassins versants, tels qu’Abrinord, la responsabilité de définir des objectifs ainsi que des plans de protection des milieux humides et des cours d’eau avoisinants.

Entre temps, voyons-les comme des actifs à protéger.

Les demandes d’informations et les commentaires sont les bienvenus.

 

 

* Pour consulter l’intégralité de la carte, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *