Voyez la carte officielle de notre bassin versant et comment vous pouvez protéger nos oiseaux.

Elle est importante pour nous car c’est elle qui définit Dunany. Des résidents ont bien  tenté, à deux reprises, d’en faire une municipalité. D’abord en en 1942. La population en hiver était de 33 résidents. L’été, 140. Une Commission scolaire y avait été crée en 1894 et un bureau de poste y avait été ouvert en 1853. Un deuxième essai eut lieu en 1964. Mais rien n’y fit. Lisez la réponse de Pierre Laporte, alors ministre des Affaires municipales, qui, peu après, allait fusionner les 14 municipalités de l’Ile de Laval!

C’est ainsi que Dunany demeure notre hameau.

Notre bassin versant.

Mais qu’est-ce qu’un basin versant?

La meilleure définition que j’ai trouvée est celle du groupe Rappel

Le bassin versant d’un plan d’eau correspond au territoire sur lequel l’ensemble des eaux s’écoule et finit par rejoindre ce même plan d’eau. Son contour est délimité par la ligne de partage des eaux qui passe par les points les plus élevés et détermine la direction de l’écoulement des eaux de surface. Donc, la délimitation du bassin versant ne tient pas compte des divisions administratives ou politiques.

Si vous regardez la carte de plus près, comme sur cette image, vous remarquerez que le lac McKnight fait l’objet d’un découpage. La raison est simple. Ce lac ne fait pas partie de notre bassin versant même s’il se situe à la mème altitude que le lac Black (265,9 mètres) Mais étant donné qu’une crête sépare les deux lacs, ils ne se rejoignent pas.

C’est ainsi que le drainage de nos quatre lacs, Curran, Black, Boyd et Clair, se fait selon un axe nord-sud alors que le lac McKnight se draine vers l’est. Les deux basins versants aboutissent dans la rivière de l’Est qui, à son tour, se déverse dans la rivière du Nord.

Réhabiliter des sites pour nos oiseaux.

Dans le cadre de son programme d’aménagements ornithologiques de sites dégradés d’Argenteuil, Développement ornithologique Argenteuil, dont nous sommes un membre corporatif,  sollicite votre aide pour identifier le plus grand nombre de sites dégradés sur le territoire d’Argenteuil. L’OSBL souhaite les évaluer afin de les rendre plus attrayants et plus productifs pour les oiseaux.

Dans la mesure où la perte des habitats est la cause majeure des baisses de populations d’oiseaux partout en Amérique du Nord (et Argenteuil ne fait malheureusement pas exception), le seul moyen d’augmenter les populations d’oiseaux est de leur fournir plus d’habitats de meilleure qualité. DOA souhaite donc qu’Argenteuil devienne un pionnier et un exemple pour les autres MRC et municipalités du Québec en réhabilitant des sites qui ont été détruits ou dégradés par la présence humaine passée.https://www.dunany.ca/wp-content/uploads/2018/06/Loon-2.jpg

Ainsi, des sites tels que des anciens terrains de golf, des milieux humides asséchés ou détruits, des anciennes carrières, sablières ou gravières, des zones forestières coupées, des friches variées et bien d’autres sites dégradés peuvent être réhabilités pour attirer et produire des oiseaux. Que ce soit en milieu privé ou public, de très petite superficie (0.1 ha) ou de très grandes superficies (plusieurs dizaines voire centaines d’hectares), que ces sites soient en milieu terrestre ou humide, forestier ou agricole, DOA est intéressé à connaître tous ces endroits dans Argenteuil pour les évaluer.

Une fois les évaluations réalisées, l’organisme sera en mesure de voir les possibilités d’aménagement qu’offrent certains de ces sites avec l’accord des propriétaires.

Vous pouvez contacter DOA  à l’adresse de courriel: mailto:info.doa@videotron.ca pour leur faire part de sites potentiels pour son programme ou pour toute question que vous auriez en lien avec ce programme.

Merci de votre contribution.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *